Mar 13, 2010
admin

MONCTON 24 – Google Map (2010)

Moncton24Le premier volet de l’événement Moncton24 a eu lieu samedi le 13 mars 2010. Il a réuni 24 auteures et auteurs de langues française et anglaise qui ont chacun, à tour de rôle, vécu, saisi et écrit une heure et un lieu de la ville de Moncton. 24 lieux et 24 heures pendant lesquelles les rôles ont été inversés : de 0h00 à 24h00, c’est la ville qui a habité ses poètes.

http://revueancrages.net/

The Moncton24 event was held on Saturday March 13. The aim was to capture the spirit of a city or the substance of a space through involving the voices of many writers. This literary event brought together 24 English and French writers who chose a location and a time of day or night. Each author wrote a text about this particular place, at this particular time. 24 authors in 24 hours to recreate the city we inhabit from their unique perspectives.


View Moncton24 in a larger map

Mar 13, 2010
admin

Moncton 24 (2010)

March 13, 2010
The Moncton24 event will be held for the first time on Saturday March 13. The aim is to capture the spirit of a city or the substance of a space through involving the voices of many writers. This literary event will bring together 24 English and French writers who will choose a location and a time of day or night. Each author will write a text about this particular place, at this particular time. 24 authors in 24 hours will recreate the city we inhabit from their unique perspectives. The texts will be published in the 2011 edition of the Revue Ancrages.

WITH: Marc Arseneau, Jean Babineau, Paul Bossé, Marilou Sarah Brideau, Allan Cooper, Emanuelle Chapados Herménégilde Chiasson, Jean-Marc Dugas, Kimberly Gautreau, Bridget Harrison, Dominic Langlois, Raymond Guy LeBlanc, Daniel Omer LeBlanc, Valerie LeBlanc, Dyane Leger, Vanessa Moeller, Jean-Mari Pitre, Jonathan Roy, Christian Roy, Gabriel Robichaud, Nancy Schofield, Jon Tattrie, Marybeth Yorke.

LOCATIONS: Red Bridge near the Château Moncton, Victoria Park, Dieppe Market, Library of Moncton, Moncton Market, Aberdeen Café, emergency room George Dumont Hospital, Starbucks – Chapters Irishtown Nature Park, Pumphouse Brewery, Café Calactus, Bore Park, Cathédrale Notre-Dame de l’Assomption

Evening polyfunique
Saturday, April 10
Moncton24 will be followed by a polyphonic happening taking place at the [local name]. During the evening, the 24 authors will read their texts by fragments creating a kind of aural palimpsest.

Moncton24
Original concept
Daniel Dugas

Ancrages
Joel Boilard David Décarie, Marie-Eve Landry, Maurice Raymond, Jonathan Roberts

[Français]

Moncton24
13 mars 2010

Le samedi 13 mars aura lieu l’événement Moncton24, un projet d’écriture à plusieurs voix qui vise à saisir l’esprit d’une ville ou la substance d’un espace : celui, à la fois matériel et symbolique, que nous habitons, qui nous habite. Cet événement littéraire regroupera 24 auteures et auteurs de langue française et anglaise qui choisiront un endroit de la ville et un temps de la journée (ou de la nuit) et écriront un texte à propos de cet endroit et de ce moment particulier. 24 auteurs en 24 heures pour recréer sur un autre plan la ville que nous habitons. Les textes de Moncton24 seront publiés dans l’édition 2011 de la revue Ancrages.

AVEC: Marc Arseneau, Jean Babineau, Paul Bossé, Sarah Marilou Brideau, Allan Cooper, Emanuelle Chapados, Herménégilde Chiasson, Jean-Marc Dugas , Kimberly Gautreau, Brigitte Harrison, Dominique Langlois, Raymond Guy LeBlanc, Daniel Omer LeBlanc, Valerie LeBlanc, Dyane Léger, Vanessa Moeller, Jean-Mari Pître, Jonathan Roy, Christian Roy, Gabriel Robichaud, Nancy Schofield, Jon Tattrie, Marybeth Yorke

LIEUX: Pont Rouge près du Château Moncton, Parc Victoria, Marché de Dieppe, Bibliothèque de Moncton, Marché de Moncton, Café Aberdeen, Salle urgence de l’hôpital George Dumont, Starbucks – Chapters, Parc naturel Irishtown, Pumphouse Brewery, Calactus Café, Parc du Mascaret, Cathédrale l’Assomption

Soirée polyfunique
Samedi 10 avril
Moncton24 sera suivi d’un happening polyphonique qui aura lieu au [lieu à déterminer]. Lors de cette soirée, les 24 auteurs liront leurs textes par « fragments » et d’une manière intermittente afin de créer une sorte de palimpseste sonore.

Moncton24
Concept original
Daniel Dugas
Ancrages
Joël Boilard, David Décarie, Marie-Ève Landry, Maurice Raymond

-30-

 

Jan 26, 2010
admin

Daily Sound Work (2010)

Daily Sound Work, NET
• Sound Stations – Sonic Vigil V, St Fin Barre’s Cathedral, Cork, IE

Beginning of project: January 26, 2010
End of project: March 31, 2010
Number of sound works: 57

The idea of doing a creative activity on a daily basis is something that I have always found exciting. I like the idea of discipline and of ritual that is attached to the challenge. In a way, the Daily Sound Work is my morning stretch, my half hour of playing on the keyboard, before going out into the world. The pieces created are posted on this website much as in a sketchbook, some are complete – perfect little sonic units, others are outlines of patterns or melodies to be used later on. They are for the most part – short, unrehearsed and unedited.

March 5, 2010

March 24, 2010

February 12, 2010

February 13, 2010

Search Results Internet Archive

Nov 9, 2009
admin

talk mainstream (2009-2010)

talk mainstream is a Twitter Transitivity* project by Daniel Dugas exploring how language and spam works in the construction of knowledge. An Apple script downloads the Google Trends list information and a MAX patch, is set up to manufacture the tweets. Ironic comments rise out of the list of keywords people are searching as compiled by Google, and other lists of verbs, nouns, prepositions, adverbs and locales.

*Transitivity is a way of describing the relationship between participants and processes in the construction of clauses – basically, ‘who (or what) does what to whom (or what)’.
John Hartley (2002) Communication, Cultural and Media Studies – The Key Concepts, London, Routledge

The project ran from November 9 until December 15, 2009.

Tweeter account

pdf – Twitter archive

 


Oct 30, 2009
admin

La vente de feu d’énergie NB (2009)

Le Nouveau Brunswick aspire à l’autosuffisance en de débarrassant d’un outil essentiel à son développement. Comment allons nous être autosuffisants si nous devenons économiquement dépendants de nos voisins?  C’est comme si un naufragé jetait son gilet de sauvetage en échange d’une vague promesse d’être repêché. Énergie NB est en dérive parce qu’elle est mal gérée et c’est probablement pour cela que son président David Hay reçoit des bonus.

 

Si on est vraiment intéressés à avoir des tarifs encore plus bas, pourquoi ne pas vendre une partie du Madawaska, ou peut-être l’île Miscou tout entière.  Et pendant qu’on y est, pour baisser le prix du lait qui ne cesse d’augmenter, Shédiac, Bouctouche et la Sagouine pourraient être cédés en bloc au plus offrant.  Une partie des profits pourrait sûrement être utilisés pour payer une autre firme de marketing afin de trouver un autre slogan qu’ ÊTRE…ICI ON LE PEUT.   La vente d’Énergie NB veut dire exactement le contraire :  ICI…ON NE PEUT PAS ou ON N’EN PEUT PLUS

Cher Mr. Graham, même si l’excellent slogan de la nationalisation d’Hydro Québec en 1962 était : MAÎTRE CHEZ NOUS, ils n’ont pas besoin de l’être chez nous.  Si vous aimez troquer pourquoi ne pas faire comme la ville de Clark au Texas qui a échangé son nom pour DISH.  En échange les résidents de la ville ont reçu, gracieuseté de DISH Network, un service de télévision de base pour dix ans ainsi qu’un magnétoscope numérique.

On pourrait changer le nom de notre province pour Bombardier pour avoir le privilège de faire une heure de Sea Doo dans la baie de Shédiac à chaque été ou Molson en échange d’une caisse de 12 à chaque Noël.  On pourrait même faire un référendum!

 

Sep 24, 2009
admin

Camille, Andrew, Katrina et cie (2009)

WEBSITE : http://daniel.basicbruegel.com/upload/camille/fr.html

 


• 2009 Camille, Andrew, Katrina et cie, Video installation, Volet arts médiatique, GSN-Ficfa

Camille, Andrew, Katrina et cie est une histoire de personnification d’ouragans. Les Katrina, Ivan, Andrew et Camille du passé débarquent à Pensacola afin de préparer le terrain pour le prochain ouragan. Ted, le héros de l’histoire, se retrouve mêlé à toutes ces machinations et tente de sauver sa ville d’un désastre certain.

 

J’ai voulu, depuis le tout du début du projet, raconter quelque chose qui pourrait être vu et lu de plusieurs façons. C’est une vidéo et c’est aussi une installation-vidéo. Le résultat est un travail qui est à cheval entre la pièce radiophonique et la vidéo expérimentale.
L’installation est composée d’une projection au mur, d’une table avec les accessoires qui ont été utilisés durant la production ainsi que d’une copie Française et une autre Anglaise du scénario. La présence de flux sonores indépendants (narration et effets sonores) de sous-titre anglais et d’un autre sous-titrage composé de notations qui réfèrent à la copie papier du scénario, fait en sorte qu’il est possible de présenter ce travail de plusieurs façons.
Les 33 séquences sont disponibles sur  VIMEO


Camille, Andrew, Katrina and Co. is a story based on the personification of hurricanes. The ‘old storms’ Katrina, Ivan, Andrew and Camille come to shore in Pensacola to prepare the ground for the next hurricane. Ted, the hero of the story, finds himself involved in all these machinations and attempts to save his city from certain disaster.
From the very beginning of the project, I wanted to tell a story that could be seen and read in several different ways. This is a video and it is also a video installation. The resulting work straddles radio drama and experimental video.
The installation consists of a wall projection, a table with props that were used during production, as well as a French and English copy of the script. The presence of independent audio streams (narration and sound effects), English subtitles, and another subtitle stream made of notations that refer to the screenplay, makes it possible to present this work in several ways.
All of the 33 sequences are available at VIMEO


Videos also available on YouTube

 

Brochure Camille, Andrew, Katrina & Cie

Apr 6, 2009
admin

Prairie Tales 10, Alberta Film and Video on Tour

I drove, this first weekend of spring, to Fredericton, New Brunswick to screen the 10thedition of Prairie Tales.  The NB film Coop, who was hosting the presentation, has been a supporter of the project for some time. The cultural centre, where the Coop has its offices, was very busy as there were a number of others events happening in the building concurrently.  This abundance of activities probably contributed to a smaller turnout.  Nevertheless one member of the audience drove over two hours to see the works!  And that is saying a lot as the highways were invaded by hordes of deer!

One of the things I love about Prairie Tales is its diversity of genre and approach but what really strikes me, this year as in previous years, is the creative energy and artistic ability that can be found in Alberta.  By viewing the program one can feel that there is a vigorous discourse that is being nurtured.  The screening prompted discussions about film, video, networking, and the media arts across Canada.

In the darkness of the Doodles Café, where the screening took place, I felt something that I never felt before.  As I was looking at the program, I was seeing markers; landscapes, back alleys of Calgary and Edmonton, and in this familiarity of surroundings, I felt homesick!  Alberta, and more specifically Calgary, has been my home, on and off, for over 15 years.  I have recently relocated to Moncton, New Brunswick, my other home.  I am very proud to have been part of this year’s selection but I also feel privileged to have been able to contribute to the artistic vitality of the amazing place that is Alberta!

March 30, 2009 -Moncton NB

Prairie Tales 10
The latest collection of short film and video works by Alberta media artists.
Presented by Edmonton’s Metro Cinema Society.

 

Dec 7, 2008
admin

Lettre à la Gouverneure Générale (2008)

Madame la Gouverneur générale

Je suis déçu d’apprendre que vous avez accordé à Monsieur Harper l’autorité de fermer le Parlement.  Tristement on dirait une scène de Ubu Roi.  Le Premier Ministre, incapable de mesurer la gravité de ses actions a créé une situation explosive.  Nous voilà du coup replongé dans des tiraillements régionaux sans fins et ce en plein milieu d’une crise économique mondiale.  La hargne des conservateurs envers les députés du Bloc Québécois est un geste abject qui n’a pas sa place dans une démocratie.  La prochaine étape est sûrement de les proscrire, de les chasser de la colline.  Notre Premier Ministre n’est pas un rassembleur, il est de ceux qui attisent les divisions.  Régner par la dissension n’est pas une nouveauté, ce qui est nouveau ici c’est votre soutien, votre approbation.

Je suis bouleversé quand je regarde le comportement arrogant de Monsieur Harper.  Je suis consterné quand j’entends le discours aliénant des conservateurs. Quelle fourberie! Je pense aux jeunes qui regardent ce qui se passe et je me dis que ce n’est pas un très bon point de départ, que ce n’est pas une belle éducation.  Une des priorités de votre mandat est le programme jeunesse.  Vous encouragez les jeunes « à tisser des réseaux de solidarité entre eux et à s’allier la collaboration des autres générations dans leurs projets »  En soutenant le gouvernement vous encouragez la jeunesse à s’abîmer dans le désillusionnement.  Si la démocratie peut si facilement être détournée, ici chez nous, au Canada, quelles sont les chances pour quelle puisse vraiment exister ailleurs?

 

Jul 9, 2008
admin

Camille, Andrew, Katrina et Compagnie (2008)

• Galerie d’art Louise et Reuben-Cohen de l’Université de Moncton, NB, 9 juillet – 31 août 2008

Camille, Andrew, Katrina et Compagnie
Projection vidéo – 120 minutes

CAMILLE, ANDREW, KATRINA ET COMPAGNIE est une projection vidéo d’une narration d’un scénario long métrage fiction en français. L’histoire est celle de Ted, un type jovial et plein d’entrain. Il est représentant d’assurances et demeure en Floride. Sa compagnie s’apprête à tenir une convention nationale. L’atmosphère est fébrile. Ted sait qu’un hommage lui sera rendu afin de souligner son volume de ventes. Il anticipe cette soirée avec beaucoup d’impatience. Le jour de l’arrivée des délégués en ville, Ted a la sensation que quelque chose de grave est sur le point de survenir Le moindre bruit l’inquiète. Il surréagit au moindre obstacle. Il est anxieux. Lors du souper d’ouverture offert aux délégués, il note que sur les portes noms des convives à sa table, Cindy, Dennis, Alex, Gil et Claudette sont tous des noms d’ouragans. Ted est convaincu qu’une grande catastrophe est sur le point de surgir mais est incapable de partager sa prémonition avec qui que ce soit.
Le projet contient 6 épisodes dont deux furent montrés à la Galerie Louise-et-Reuben-Cohen de L’Université de Moncton à Moncton au Nouveau Brunswick du 9 juillet au 31 août 2008.

Pages:«1...29303132333435...40»

Daniel H. Dugas

Artiste numérique, poète et musicien, Daniel H. Dugas a participé à des expositions individuelles et de groupe ainsi qu’à plusieurs festivals et événements de poésie en Amérique du Nord, en Europe, au Mexique et en Australie. Videopoésie / Videopoetry, coécrit avec Valerie LeBlanc, vient de paraître aux aux éditions Small Walker Press.

Daniel H. Dugas is a poet, musician, and videographer. He has participated in solo and group exhibitions as well as festivals and literary events in North America, Europe, Mexico and Australia. His eleventh book of poetry, co-written with Valerie LeBlanc, Videopoésie / Videopoetry has just been published by the Small Walker Press.

Date : April 2020
Genre : Vidéopoésie/Videopoetry
Français/English

Videopoetry / Vidéopoésie

Small Walker Press

Archives

Shapes

Follow Me on Pinterest