Browsing articles tagged with " Authors"
Aug 2, 2012
admin

Lancement Moncton24 (2012)

La revue Ancrages a le plaisir de vous convier au lancement de son numéro spécial : LIBÉRÉ (E) SUR PAROLE et MONCTON24. Le lancement aura lieu le 4 août à la Boulangerie Grain de Folie, à Caraquet, à partir de 15 h 30 ! Le numéro sera également lancé à Moncton en septembre.

[mise en contexte|

LE 13 MARS 2010, le premier volet de Moncton24 s’est déroulé  sous un soleil étincelant et sous une lune splendide.

Moncton24 a été conçu comme un projet d’écriture à plusieurs voix, un projet polyfunique, qui visait à saisir l’esprit d’une ville ou la substance d’un espace : celui, à la fois matériel et symbolique, que nous habitons, qui nous habite. Cet événement  littéraire a regroupé 24 auteures et auteurs de langue française  et anglaise  qui se sont approprié un endroit de la ville et un temps de la journée (ou de la nuit) et ont écrit un texte sur cet espace et ce moment particulier. 24 auteurs en 24 heures pour recréer, sur un autre plan, la ville que nous habitons.

La contrainte des 24 heures a une longue histoire. Elle correspond à une journée dans  la vie, à une « révolution  de soleil »,  comme l’a écrit Aristote en parlant de la règle des trois unités du théâtre classique. Déjà en 1923, on inaugurait les 24 heures du Mans, la célèbre course automobile d’endurance, où des équipes de pilotes se relayaient jour et nuit sur une piste de 13,000 km. Plusieurs d’entre nous se rappellent peut-être de la série de grands livres illustrés The Day in the Life, qui a débuté en 1981 et où des photographes professionnels tentaient de saisir, en 24 heures, l’essence du coin de pays qui leur avait été assigné. On pourrait aussi rappeler les 24 heures de poésie de Sousse en Tunisie ou encore l’événement slam des 24 heures du mot de Liège.

Moncton 24 s’insère dans cette grande tradition où la mesure du temps encadre l’action des participants et quels moments merveilleux nous avons eu la chance de vivre ! Que ce soit dans un parc ou dans un café, Moncton s’est animée pour devenir un lieu magique de création littéraire.

Les photos de la journée d ‘écriture et de la soirée polyfunique sont disponibles sur flickr.com et sur google map sous la rubrique Moncton24

 

Aug 8, 2011
admin

Belle Soirée Martin-Pître (2011)

Le Festival acadien de poésie a eu lieu entre deux systèmes de basse pression. Entre ces deux appuis-livres météorologiques, il y a eu quelques jours de soleil, en fait assez de lumière pour illuminer les poètes qui n’en demandaient pas mieux. C’était ma troisième participation au Festival et ma première en tant que directeur artistique de la Belle Soirée Martin-Pître où je participais aussi à titre de poète. Cette double occupation a eu un effet d’accélération et d’intensification d’expériences, bref l’adrénaline coulait à flot !

L’élaboration de la Soirée s’est faite en complicité avec les poètes : Joséphine Bacon, Jacques Proper Bazié, Francis Catalano, Christine Germain, Georgette LeBlanc et Stanley Péan, mais aussi avec Sébastien Michaud et son ensemble (Mike Melanson et Mike Maillet). Le projet n’aurait pu se concrétiser sans le soutien énergétique de mon ami poète Jonathan Roy et le savoir-faire de Jérôme-Luc Paulin à la manipulation vidéo.

Un spectacle existe pour être vu et entendu, c’est un acte de partage avec un public. Je crois que nous avons tous ensemble créé quelque chose de fantastique et de magique, quelque chose qui flotte – sûrement, sans doute, encore – avec les aurores boréales et australes du monde entier !

 

de gauche à droite : Joséphine Bacon, Francis Catalano, Georgette LeBlanc, Christine Germain, Stanley Péan, Daniel Dugas, Jacques Proper Bazié et Sébastien Michaud

Daniel Dugas

Francis Catalano

Joséphine Bacon

 

Caraquet: le festival de poésie est bien enraciné
Après 15 ans d’existence, l’événement ne cesse de prendre de l’ampleur

par Julie-Anne O'neil
L'Acadie Nouvelle
8 août, 2011

par Julie-Anne O’neil

 

CARAQUET – Après 15 ans d’existence, le Festival acadien de poésie peut affirmer être toujours bien vivant, puisqu’il ne cesse de prendre de l’ampleur à chaque édition. À la clôture des festivités, les organisateurs sont donc en mesure de dire qu’encore une fois, l’événement a été couronné de succès.

Pour cette 15e édition, 15 auteurs et poètes ont été invités à présenter pendant quatre jours leur passion des mots au public.

Ces derniers viennent s’ajouter aux 160 autres poètes et auteurs qui ont déjà pris part à l’événement depuis les touts débuts.

D’ailleurs, dans la programmation de vendredi figurait la Belle soirée de poésie Martin-Pître où l’on a souligné d’une façon bien spéciale les 15 ans du Festival acadien de poésie. Les auteurs invités cette année ont fait la lecture d’extraits des auteurs et poètes qui ont participé à l’événement au cours des 15 années.

Claude Le Bouthillier, écrivain acadien de Bas-Caraquet, affirme avoir adoré cette soirée en grande partie pour les huit minutes accordées à la présentation d’extraits des œuvres littéraires d’anciens participants. D’ailleurs, l’auteur qui a participé à maintes reprises à l’événement, notamment à cette édition-ci, a suggéré à la coordinatrice du festival de refaire cette activité tous les ans.

Chaque édition, tant les auteurs que les gens du public apprécient grandement la qualité de l’événement.

«On se fait souvent complimenter pour la convivialité du festival, pour l’accueil, mais aussi pour les lectures», explique Jonathan Roy, assistant à la coordination.

Au fils des ans, l’événement prend toujours de plus en plus d’ampleur, faisant découvrir au public des auteurs acadiens, mais également de divers horizons de la francophonie.

«On a toujours une place privilégiée pour nos auteurs acadiens, mais notre ouverture sur la francophonie nous permet d’accueillir des gens d’ailleurs», note Violette Lanteigne, coordinatrice de l’évènement.

Cette année de la poésie du Burkina Faso, d’Haïti, et innue était à la programmation.

C’est cette ouverture sur la poésie internationale qui, selon Jonathan Roy, fait évoluer le festival.

«C’est bien de toujours mettre de l’avant nos auteurs acadiens, mais inviter les autres permet aux gens d’ici de s’ouvrir à d’autres types de poésie», note l’assistant à la coordination.

Il poursuit en affirmant notamment que cette ouverture permet la rencontre entre auteurs, qui mène souvent vers des collaborations entre eux.

L’équipe du Festival acadien de poésie a relevé une grande participation du public pour cette 15e année du festival.

Au dire de Violette Lanteigne, l’assistance était plus considérable que les années précédentes. Quant à Jonathan Roy, il affirme que des gens suivent la programmation chaque année.

«C’est la preuve qu’après 15 ans à s’acharner à maintenir le festival, les gens développent un intérêt», poursuit-il.

Bien que le Festival de poésie ne s’est terminé qu’hier, Violette Lanteigne affirme que déjà, ils commencent à brasser des idées pour la prochaine édition.

Apr 19, 2010
admin

MONCTON 24 – Soirée polyfunique (2010)

[Marie Éve Landry, Gabriel Robichaud, Dominic Langlois, Mary-Beth Yorke, Valerie LeBlanc]

La Soirée polyfunique a été un grand succès!  Les photos sont sur Flickr!

Apr 19, 2010
admin

MONCTON 24 – Une journée dans la vie littéraire de Moncton (2010)

Un article par Sylvie Mousseau de L’Acadie Nouvelle paru le 12 mars 2010.

haute résolution: Voir Internet Archive

 

Apr 9, 2010
admin

MONCTON 24 – Poster ! (2010)

Voici le poster pour la Soirée Polyfunique du 16 avril 2010!

Soirée Polyfunique Moncton24

Le premier volet de l’événement Moncton24 a eu lieu samedi le 13 mars dernier. Organisé par la revue Ancrages, il a réuni 24 auteures et auteurs de langues française et anglaise qui ont vécu, saisi et écrit une heure et un lieu différents de la ville de Moncton. Durant ces 24 heures, les rôles ont été inversés : de 0h00 à 24h00, c’est la ville qui a habité ses écrivains.

Le vendredi 16 avril 2010, à 20h00, dans la salle Empress du Théâtre Capitol se tiendra la deuxième partie de cet événement littéraire : la Soirée Polyfunique Moncton24, dans laquelle les auteures et les auteurs participeront à la lecture d’un montage textuel de leurs écrits. Il y aura également une projection des photos prises sur les lieux d’écriture et des prestations musicales assurées entre autres par Wescut Macon Tain.

L’entrée de l’Empress est située sur la rue Robinson

Soirée Polyfunique Moncton24

The first segment of the event Moncton24 took place on March 13, 2010. Organized by the journal Ancrages, it brought together 24 French and English authors.  The writers stationed themselves in specific places in the city of Moncton for a specific hour to put into words, a sense of being there.

On Friday, April 16, beginning at 8 p.m. the second segment of this literary event will be held at the Empress Room at the Capitol Theatre.  During the Soirée Polyfunique Moncton24, the authors will read their texts as part of a montage of the collective works.  There will also be projections of images taken at the writing locations, interdispersed with musical performances by Wescut Macon Tain.

The entrance to the Empress is located at 199 Robinson Court.

 

Mar 31, 2010
admin

MONCTON 24 – Flickr (2010)

Moncton24 a maintenant des photos sur le site Flickr.

Mar 31, 2010
admin

MONCTON 24 – 24 auteurs, 24 endroits et une seule ville (2010)

24 auteurs, 24 endroits et une seule ville
Par Sheila Lagacé De L’Étoile , page C3
Publié le jeudi 18 mars 2010

Samedi dernier, 24 auteurs de la région se sont dispersés un peu partout, à Moncton, pour participer à un projet d’écriture visant à saisir l’esprit de la ville. Chaque auteur devait choisir un moment et un lieu précis pour produire un texte qui devait saisir la substance du moment et de l’espace. Les textes de prose et de poésie issus de ce projet intitulé Moncton 24 seront bientôt publiés dans la revue Ancrages.

Pendant 24 heures, la fin de semaine dernière, 24 auteurs de la région devaient s’inspirer de l’esprit de la ville pour écrire chacun un texte. Ce collectif sera bientôt publié dans l’édition 2011 de la revue Ancrages.Pendant les 24 heures de la journée du 13 mars, 24 poètes et romanciers francophones et anglophones se sont dispersés dans divers endroits du centre-ville pour s’imprégner de la ville qu’ils habitent et qui les habitent.

« On leur a donné à chacun une heure précise au courant des 24 heures de cette journée, soit un auteur par tranche horaire, puis les auteurs devaient choisir eux-mêmes un lieu où ils voulaient créer », d’expliquer l’un des instigateurs du projet et membre du comité Moncton 24, Daniel Dugas.
« J’ai eu l’idée de départ de ce projet l’automne dernier puis je suis allé voir la revue Ancrages et je leur ai proposé l’idée puis tout le monde était emballé alors on travaille à fignoler le projet depuis ce temps-là et puis c’est devenu un projet collectif », a-t-il poursuivi.
L’événement de samedi constituait le premier volet de ce projet, soit le volet création. Le 10 avril prochain, une soirée sera organisée dans un endroit du centre-ville pour présenter publiquement les textes de ces auteurs, ce qui constituera le deuxième volet du projet.
« Ça va être une grande soirée en compagnie des auteurs et où les textes seront rendus publics dans une mise en scène spéciale », a laissé savoir Daniel Duguas qui veut garder certains éléments de surprise pour cette soirée qui promet d’être particulière.
Le but de cet événement littéraire est en quelque sorte de donner une nouvelle perspective par rapport à la Ville de Moncton.
« L’objectif est de créer un document comportant différents textes qui vont nous donner un cliché instantané de la ville de Moncton en textes », a précisé Daniel Dugas.
« Puis, au niveau de la création, c’est toujours intéressant quand il y a certaines contraintes puis je crois que ça va donner un résultat étonnant qui va nous permettre de voir ce qu’est la vie au centre-ville sur une période de 24 heures », a-t-il continué.
Parmi les auteurs francophones qui ont décidé de participer à ce projet, on retrouve Herménégilde Chiasson, Marc Arseneau, Jean Babineau, Paul Bossé, Sarah Marilou Brideau, Emmanuelle Chapados, Jean-Marc Dugas, Kimberly Gautreau, Brigitte Harrison, Dominique Langlois, Raymond Guy LeBlanc, Daniel Omer LeBlanc, Valérie LeBlanc, Dyane Léger, Jean-Mari Pître, Jonathan Roy, Christian Roy et Gabriel Robichaud.

 

24 auteurs, 24 endroits et une seule ville

Mar 13, 2010
admin

MONCTON 24 – Google Map (2010)

Moncton24Le premier volet de l’événement Moncton24 a eu lieu samedi le 13 mars 2010. Il a réuni 24 auteures et auteurs de langues française et anglaise qui ont chacun, à tour de rôle, vécu, saisi et écrit une heure et un lieu de la ville de Moncton. 24 lieux et 24 heures pendant lesquelles les rôles ont été inversés : de 0h00 à 24h00, c’est la ville qui a habité ses poètes.

http://revueancrages.net/

The Moncton24 event was held on Saturday March 13. The aim was to capture the spirit of a city or the substance of a space through involving the voices of many writers. This literary event brought together 24 English and French writers who chose a location and a time of day or night. Each author wrote a text about this particular place, at this particular time. 24 authors in 24 hours to recreate the city we inhabit from their unique perspectives.


View Moncton24 in a larger map

Pages:12»

Daniel H. Dugas

Artiste numérique, poète et musicien, Daniel Dugas a participé à des expositions individuelles et de groupe ainsi qu’à plusieurs festivals et événements de poésie en Amérique du Nord, en Europe, au Mexique et en Australie. Son neuvième recueil de poésie L’esprit du temps / The Spirit of the Time vient de paraître aux Éditions Prise de parole.

Daniel Dugas is a poet, musician and videographer. He has participated in solo and group exhibitions as well as festivals and literary events in North America, Europe, Mexico and Australia. His ninth book of poetry: L’esprit du temps / The Spirit of the Time has just been published by Les Éditions Prise de parole.

Daniel Dugas es poeta, músico y videocreador. Ha participado en exposiciones individuales y colectivas, festivals y eventos literarios en Norteamérica, Europa, México y Australia. Acaba de publicar su noveno poemario, L’esprit du temps / The spirit of time (Les Editions Prise de parole).

L’esprit du temps / The Spirit of the Time est un projet de transmutation du paysage publicitaire en paysage poétique. Ce livre est à la fois un livre de photographie, un recueil de poésie et un essai lucide mais ludique sur notre société matérialiste. Il a été produit en numérique et imprimé en quantité limitée.

Date : Décembre 2015
Genre : Poésie
Collection : Poésie
ISBN : 9782894239629

Éditions Prise de parole

http://www.prisedeparole.ca/auteurs/?id=148

Issuu

Archives

Shapes

Follow Me on Pinterest