Browsing articles tagged with " cartogramme"
Nov 15, 2012
admin

Hélas ! Atlas !

english version here

Brume et réalité ! nuée et mappemonde !
Victor HUGO

KEYWORDS : visualisation, cartographie, cartogramme, Facebook, élection présidentielle 2012, Amérique violette

Récemment, en ouvrant mon compte Facebook, j’ai vu une image composée de deux cartes géographiques des États-Unis. La première carte illustrait les résultats des récentes présidentielles américaines [1]. On y voyait en bleu les états qui avaient voté pour les démocrates et en rouge les états républicains. La deuxième carte, datée de 1846, était une représentation des états abolitionnistes et esclavagistes avant le début de la guerre civile américaine.

Ce qui frappait au premier coup d’œil était l’apparente similarité des deux cartes, on aurait dit que la distribution des forces politiques était la même. Les états et les territoires abolitionnistes de 1846 correspondaient plus ou moins aux états démocratiques de 2012 alors que les états et territoires esclavagistes se retrouvaient dans le camp des gains républicains. L’effet était si prenant que j’ai immédiatement partagé l’image. Ce commentaire cartographique de Michelle Lawrence était accompagné de deux petites phrases : “Sometimes change is really hard especially when people don’t want to change. Just something to ponder.”

Effectivement, en examinant les deux cartes on a bien l’impression que rien n’a changé. Bref, comme le dit l’adage, plus ça change, plus c’est pareil.

Il y a dans les cartes géographiques quelque chose qui inspire le respect, un air de vérité, d’authenticité. Il est difficile de mettre en doute le réel proposé par une carte, c’est peut-être parce que nous une confiance cartographique innée. Quoi qu’il en soit, j’étais là devant cette image terrifiante d’un monde immuable, déçu d’avoir fait un si long voyage pour finalement être revenu au point de départ. Après quelques minutes, mon enthousiasme à partager s’est vite transformé en interrogation. Quel était le réel qui s’étalait devant moi ? Est-ce que le monde d’aujourd’hui est le même que celui d’hier ?

Afin de remettre le tout dans un contexte historique et de voir si l’électorat américain avait changé de position au fil du temps, je me suis mis à penser à d’autres élections présidentielles. Le raz-de-marée conservateur de Ronald Reagan de 1984 me revenait à l’esprit. Ce fut une victoire décisive des conservateurs qui n’avait épargné que le Minnesota et Washington, D.C. À l’autre bout du spectrum, il y a l’élection de 1936 où Franklin D. Roosevelt fut réélu triomphalement ne laissant aux républicains que deux petits états, le Maine et le Vermont. L’élection de Jimmy Carter en 1976 plaçait dans le camp démocrate tous les états du sud souvent associés aux républicains — une carte étrange, très différente de celle de 2012. [2]

J’avais de la difficulté à concilier toutes ces nouvelles cartes géographiques à ce discours d’immuabilité politique sous-tendu par la première image. Est-ce que les choses avaient ou n’avaient pas changées ? En regardant les résultats d’anciennes élections présidentielles, il est évident qu’il y a eu de nombreux changements, progressistes et conservateurs. Le problème avec le commentaire de Michelle Lawrence c’est qu’il est réducteur et racoleur et la difficulté de réconcilier ce qui est vu et ce qui est dit réside en partie dans l’utilisation de cartes qui ne parlent pas de la même chose. En nous présentant des images qui se ressemblent, elle nous offre une vision simplifiée du passé et du présent. Une vision tronquée, presque truquée de la réalité. On parle abondamment de l’Amérique polarisée et cette image vient soudainement témoigner de cette division. Si c’est la diversité du vote aux États-Unis qui nous intéresse, il faudrait, pour avoir une meilleure vue d’ensemble, consulter les cartes de l’Amérique violette (Purple America) [3] ou encore la surprenante série de cartogrammes des résultats des élections présidentielles de 2012 réalisée par Mark Newman de l’Université du Michigan. [4]

Cartogramme des élections présidentielles étatsuniennes-comté par comté, Mark Newman

Mais voilà, c’était fait, je venais, dans un élan d’enthousiasme irréfléchi (comme c’est souvent le cas sur internet), rejoindre 45 000 autres utilisateurs de Facebook qui venaient eux aussi de partager le commentaire. La proposition visuelle des deux images juxtaposée semblait de prime à bord offrir une synthèse éloquente, mais en fin de compte nous avons tous été dupés. Le raccourci n’était pas un piège, ce n’était qu’un cul-de-sac.

Daniel Dugas
12 novembre 2012

Notes
[1] Compte Facebook Michelle Lawrence, 10 novembre, 2012
http://www.facebook.com/michelle.lawrence.92754
[2] Le site internet 270 to win  offre des cartes interactives de toutes les élections présidentielles depuis 1789. Afin de remettre les cartes dans leur contexte, on dresse une liste des grandes questions de l’actualité de l’époque. http://www.270towin.com/ 10 novembre 2012
[3] Robert J. Vanderbei, Election 2004 Results: http://www.princeton.edu/~rvdb/JAVA/election2004/ 10 novembre 2012
[4] Mark Newman, Department of Physics and Center for the Study of Complex Systems, Maps of the 2012 US presidential election results : http://www-personal.umich.edu/~mejn/election/2012/
voir aussi : 2012 U.S. Election Visualizations, Christopher G. Healey, Department of Computer Science, North Carolina State University http://www.csc.ncsu.edu/faculty/healey/US_election/

 

Daniel H. Dugas

Artiste numérique, poète et musicien, Daniel Dugas a participé à des expositions individuelles et de groupe ainsi qu’à plusieurs festivals et événements de poésie en Amérique du Nord, en Europe, au Mexique et en Australie. Son neuvième recueil de poésie L’esprit du temps / The Spirit of the Time vient de paraître aux Éditions Prise de parole.

Daniel Dugas is a poet, musician and videographer. He has participated in solo and group exhibitions as well as festivals and literary events in North America, Europe, Mexico and Australia. His ninth book of poetry: L’esprit du temps / The Spirit of the Time has just been published by Les Éditions Prise de parole.

Daniel Dugas es poeta, músico y videocreador. Ha participado en exposiciones individuales y colectivas, festivals y eventos literarios en Norteamérica, Europa, México y Australia. Acaba de publicar su noveno poemario, L’esprit du temps / The spirit of time (Les Editions Prise de parole).

L’esprit du temps / The Spirit of the Time est un projet de transmutation du paysage publicitaire en paysage poétique. Ce livre est à la fois un livre de photographie, un recueil de poésie et un essai lucide mais ludique sur notre société matérialiste. Il a été produit en numérique et imprimé en quantité limitée.

Date : Décembre 2015
Genre : Poésie
Collection : Poésie
ISBN : 9782894239629

Éditions Prise de parole

http://www.prisedeparole.ca/auteurs/?id=148

Issuu

Archives

Shapes

Follow Me on Pinterest