Browsing articles tagged with " Sylvie Mousseau"
Apr 14, 2018
admin

Everglades: quand la poésie se porte à la défense de la nature (2018)

Par SYLVIE MOUSSEAUmardi 3 avril 2018
Acadie Nouvelle

death-water-b-wp

Véritable ode à la beauté et à la fragilité de l’environnement, le livre Evergladesde Daniel H. Dugas et Valérie LeBlanc qui allie photographie, poésie, récits narratifs et analyse nous transporte au cœur d’une nature menacée et marquée par le présence de l’être humain.

Les régions marécageuses constituent une source d’inspiration pour les artistes depuis longtemps. Dans cet essai poétique publié en français et en anglais chez Prise de parole, les auteurs de Moncton retracent en photo et en poésie leur expédition à travers le parc national des Everglades dans le sud de la Floride, tout en mettant en lumière leur approche artistique. Il figure parmi les plus grands parcs nationaux des États-Unis, avec 1,5 million d’acres. Le tandem d’artistes s’est attardé à la présence humaine et à son interaction avec l’environnement du parc.

«L’être humain est le pire des envahisseurs. C’est ce qui menace le plus la survie des espèces», a soulevé Daniel H. Dugas.

Malgré les efforts de restauration pour protéger l’écosystème du sud de la Floride, en 2010, l’UNESCO a remis les Everglades sur la liste des sites en péril. Valérie LeBlanc souligne que toute la canalisation des eaux construites dans le sud de la Floride a considérablement nui à la faune et à la flore de la région. Dans un des textes, Daniel H. Dugas et Valérie LeBlanc comparent les Everglades à un sablier, chaque grain de sable étant un animal.

«Nous le regardons se vider un battement d’aile à la fois un coup de nageoire à la fois. Quand la dernière espèce aura disparu que restera-t-il à documenter?» (extrait tiré du poème Une heure).

Le livre qui se déploie en trois volets rassemble des images traitées tirées de 12 vidéos poétiques, des poèmes, des récits, les photographies de 12 marches sonores et une section qui vient documenter le parcours des deux artistes. À la fois écrivains, poètes, artistes numériques, vidéastes et photographes, Valérie LeBlanc et Daniel H. Dugas livrent un ouvrage complet d’une belle ampleur qui documente toute la recherche qu’ils ont menée depuis quatre ans. Ces deux artistes qui forment aussi un couple dans la vie travaillent ensemble depuis de nombreuses années.

Fortement inspirés par les Everglades, ils ont commencé leur projet en 2014, lors d’une résidence d’un mois dans le parc au milieu de l’été. Dans ce climat subtropical, juillet est synonyme d’extrême chaleur, d’humidité et d’abondance de moustiques. Munis de leur caméra et vêtus d’habits antimoustiques, ils ont arpenté plusieurs régions du parc et des environs afin de créer leurs vidéos poétiques.

«Ce qui nous intéressait à chaque endroit, c’était la présence humaine que ce soit des ruines d’un ancien lieu, l’impact de l’être humain ou encore ce qu’ils font maintenant. On peut voir, entre autres, un lieu qui s’appelle Hole-in-the-Donut où il y avait une plante exotique – le Poivrier brésilien – qui a envahi le parc et les botanistes ont tout éradiqué la plante jusqu’à la pierre.»

Des ambassadeurs
Les deux artistes documentent la situation de façon poétique et visuelle. Le résultat est étonnant. Selon eux, l’art apporte un éclairage différent dans le discours environnemental et permet à la fois de montrer la fragilité et la résilience de la nature.

Le vidéopoète utilise différents procédés pour traiter l’image et ainsi créer des métaphores visuelles. Les marches sonores se basent davantage sur l’audio et les textes sont plus narratifs. Les deux artistes sont retournés à plusieurs reprises en Floride. Ils ont présenté leurs projets, leurs vidéos et ont participé à une exposition. Après les vidéos, ces deux spécialistes de l’art numérique ont eu envie de publier un livre, afin d’avoir un document permanent.

«On travaille beaucoup dans le numérique, ça dure un certain temps et après, ça passe, tandis qu’un livre on peut le garder tous les jours», a mentionné Valérie LeBlanc.

Le couple travaille à plusieurs projets géopoétiques, dont un sur la biosphère de la baie de Fundy. Daniel H. Dugas souligne qu’il y a plusieurs parallèles à faire avec les Everglades.

«Avec Fundy, on voulait faire un projet dans le lieu où nous vivons. Il y a quand même des liens intéressants avec la Floride, comme les oiseaux migrateurs, les courants marins, la fin des ouragans.»

Ce projet de vidéos poétiques devrait être complété d’ici la fin de l’année 2018 ou au début 2019.

«Avec ça, nous avons découvert beaucoup d’endroits que nous ne connaissions pas avant. Ce sont des endroits spectaculaires et on veut les montrer dans les vidéos», a ajouté Valérie LeBlanc.

Tiré en quantité limitée, le livre Everglades qui est disponible en librairie sera lancé le 26 avril, de 17h à 19h, à l’Hôtel Delta Beauséjour dans la cadre du Festival Frye à Moncton. Il y aura aussi un lancement à Miami en novembre prochain. À la suite du lancement à Moncton, tous les vidéos seront disponibles en ligne pour le public.

https://www.acadienouvelle.com/arts-et-spectacles/2018/04/03/everglades-quand-la-poesie-se-porte-a-la-defense-de-la-nature/

Oct 12, 2017
admin

Des œuvres de Daniel H. Dugas et Valérie LeBlanc exposées en Floride (2017)

VL-DD-acadie-nouvelle

Par SYLVIE MOUSSEAU vendredi 6 octobre 2017

Avec des œuvres médiatiques en montre dans divers pays, Daniel H. Dugas et Valérie LeBlanc traversent actuellement une période qu’ils estiment floridienne. Des vidéos poétiques tirés de leur projet Flow: Big Waters font partie d’une exposition collective internationale présentée au Parc national des Everglades en Floride.

Couples dans la vie comme dans la création, ces deux artistes de Moncton ont une démarche singulière. Ils oeuvrent en art médiatique en se servant souvent du numérique comme outils de création.

Ils réalisent des vidéos qui proposent des réflexions poétiques sur des enjeux de société notamment sur l’environnement et l’avenir de l’humanité.

En 2014, ils ont effectué une première résidence d’artiste au Parc national des Everglades. Daniel H. Dugas raconte qu’ils ont parcouru l’ensemble du parc, reconnu pour sa faune et sa flore spectaculaires, afin de s’inspirer du territoire pour réaliser 12 vidéos poèmes et des marches sonores. Trois vidéos tirées de cette série qui se rapporte à la Baie de Floride ont été choisies pour l’exposition About Florida Bay.

Le vernissage de l’exposition se tient le 8 octobre. Ils sont les seuls artistes canadiens du groupe de neuf créateurs à participer à cette exposition qui est présentée à la Nest Gallery dans les locaux du Parc national.

«Il y a des artistes dans cette exposition qui sont quand même assez importants. Ce sont toutes des personnes qui ont fait des résidences d’artistes au Parc national avec l’association Artists in residence in Everglades. Il y a des peintures, des sculptures, des vidéos. Nous on présente une série de vidéos qu’on a fait au parc», a-t-il expliqué.

Leurs vidéos portent notamment sur Guy Bradley; premier garde-forestier pour l’environnement aux États-Unis. Il est décédé en 1905 pendant ses fonctions alors qu’il tentait de protéger les oiseaux contre le braconnage.

La seconde vidéo s’inspire du combat entre les espèces envahissantes dans le Parc national et la troisième œuvre se veut une réflexion sur la fragilité.

Valérie LeBlanc souligne que le parc des Everglades, qui a subi des dommages à la suite du passage de l’ouragan Irma, a été relativement épargné. Pour ces deux artistes, la Floride est presque devenue un deuxième foyer.

«On est super contents de faire partie de l’exposition. C’est une belle occasion pour nous de réaffirmer des liens qu’on a avec les gens là-bas. En plus du projet des Everglades, nous avons entrepris des projets parallèles à Miami et sur la biosphère du Parc Fundy.»

Ils retournent donc très bientôt en Floride. Appréciant le climat subtropical de la Floride, Daniel H. Dugas estime qu’il y a des liens à tisser entre cet État du sud des États-Unis et la région Atlantique. Il cite en exemple l’itinéraire des oiseaux migrateurs qui passe par les Maritimes. Le projet Flow: Big Waters devrait paraître aussi sous la forme d’un livre qui sera publié aux Éditions Prise de Parole, au printemps prochain.

Par ailleurs, Valérie LeBlanc a une vidéo qui était à l’affiche du Festival Silencio au Portugal cette semaine. Une œuvre intitulée Sablier de Daniel H. Dugas figure à la sélection du 30e Festival Les Instants Vidéo à Marseille. Ce sera présenté le 12 novembre.

 

Acadie Nouvelle, 7 octobre, p. 32

Dec 30, 2015
admin

Les coups de cœur culturels (2015)

Bien content que mon dernier livre fasse partie des coups de cœur culturels 2015 de Sylvie Mousseau !

L’esprit du temps de Daniel H. Dugas

Poète, artiste en art médiatique et musicien, Daniel H Dugas est arrivé à la fin de l’année 2015, avec un ouvrage littéraire assez original qui allie textes poétiques, photographies et essais. Se situant entre le récit de voyage et la poésie, l’auteur de Moncton a écrit ce livre dans un café lors d’une résidence d’écrivain à Sydney en Australie. Il a utilisé des cartes d’échantillon de couleurs offertes par les compagnies de peinture, en plus de photographier des paysages, des objets et des scènes de la vie. Avec une pointe d’ironie, ce livre magnifique qui nous permet de voyager à travers la ville australienne a attiré mon attention notamment à cause du côté ludique de l’entreprise. Certains poèmes et images m’ont particulièrement touchée. Je pense, entre autres, au texte intitulé Une heure que l’on retrouve au début du recueil.

Les coups de cœur culturels 2015 de… Sylvie Mousseau
lundi 28 décembre 2015

 

Apr 19, 2010
admin

MONCTON 24 – Une journée dans la vie littéraire de Moncton (2010)

Un article par Sylvie Mousseau de L’Acadie Nouvelle paru le 12 mars 2010.

haute résolution: Voir Internet Archive

 

Daniel H. Dugas

Artiste numérique, poète et musicien, Daniel H. Dugas a participé à des expositions individuelles et de groupe ainsi qu’à plusieurs festivals et événements de poésie en Amérique du Nord, en Europe, au Mexique et en Australie. Everglades, coécrit avec Valerie LeBlanc, vient de paraître aux Éditions Prise de parole.

Daniel H. Dugas is a poet, musician, and videographer. He has participated in solo and group exhibitions as well as festivals and literary events in North America, Europe, Mexico and Australia. His tenth book of poetry, co-written with Valerie LeBlanc, Everglades has just been published by Les Éditions Prise de parole.

Everglades
À partir de leur exploration du parc national des Everglades, Daniel H. Dugas et Valerie LeBlanc cartographient dans cet essai poétique les effets de la présence humaine sur le milieu naturel, les traces qu’elle y dépose. Everglades est une ode à la beauté, à la fragilité et à la résilience d’une nature aux prises avec une espèce envahissante, la nôtre.

Everglades
Through their exploration of the Everglades National Park, Daniel H. Dugas and Valerie LeBlanc document, in this poetic collection, the effects of human presence in the natural world and the traces left behind. Everglades is an ode to the beauty, the fragility and the resilience of nature faced with the invasiveness of a particular species, ours.

Date : Mars 2018
Genre : Poésie
Collection : Poésie
ISBN : 9782897441029
Français/English

Éditions Prise de parole

http://www.prisedeparole.ca/auteurs/?id=1148

Issuu

Archives

Shapes

Follow Me on Pinterest