Browsing articles tagged with " Université de Moncton"
Nov 17, 2020
admin

ARTériel podcast (2020)

Émilie Turmel nous emporte avec elle visiter deux expositions présentées dans le cadre du Volet Arts médiatiques : « Habitat » de Valerie LeBlanc et Daniel H. Dugas à la Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen et «Hekas Hekas…» de Carole Deveau et Patrick McFarlane présentée à l’Atelier d’estampe Imago. Émilie offre ainsi ses impressions et réflexions au regard de ces deux projets vidéographiques. Réalisé par : Émilie Turmel, Carole Deveau et Christine Comeau Invités: Daniel H Dugas, Valerie LeBlanc et Carole Deveau Musique: Allumette

Dec 21, 2015
admin

Rapport résidence d’écrivain (2015)

La résidence d’écrivain au Département d’études françaises de l’Université de Moncton m’a permis de travailler sur mon projet « Formats », où l’architecture des formats d’images du cinéma et de la vidéo est utilisée comme outil de création. J’ai concentré la plus grande partie de mon travail d’écriture poétique à l’exploration de deux formats populaires : le format écran large (16/9) et le format historique de la télévision (4/3). De plus, j’ai eu l’occasion de participer à une série de rencontres avec la population universitaire.

Voici en résumé le retour sur ce qui a été réalisé.

Jeudi de la Librairie
La Librairie acadienne et le Groupe de recherche interdisciplinaire sur les cultures en contact (GRICC) de la Faculté des arts et des sciences sociales m’ont invité au premier Jeudi de la Librairie de la saison 2015-2016, qui a eu lieu le 5 novembre à la Librairie acadienne du Campus de l’Université de Moncton de 16 h 30 à 18 h. Nicolas Nicaise, chargé de cours et doctorant au Département d’études françaises, animait la rencontre. Après la présentation j’ai fait la lecture de quelques textes.

Conférence + lancement
Le Département d’études françaises m’invitait à prononcer une conférence publique intitulée : « La poésie et la galère de notre temps ». La conférence a eu lieu le jeudi 3 décembre 2015 à 16 h, à la Librairie Acadienne, pavillon Taillon et a été suivi du lancement de mon nouveau livre intitulé L’Esprit du temps / The Spirit of the Time.

Résumé du livre
L’esprit du temps / The Spirit of the Time est un projet d’écriture sur la couleur. Le poète et essayiste utilise les cartes des échantillons de couleurs disponibles dans le commerce — les nuanciers de Benjamin Moore, Ralph Lauren, Behr, Earthpaint, Taubmans et d’autres — comme éléments de base pour créer une géopoésie de la ville de Sydney, en Australie.

Si la couleur est un élément de joie et de surprise, les noms inventés par les compagnies de peinture deviennent soudainement une surprise dans une surprise. En effet, que peut-on dire d’une société qui baptise ses couleurs de noms aussi évocateurs que Mur d’école, Étincelle d’amour ou Croûte de biscuit Graham? Quelque part, ces nouvelles appellations sont des reflets culturels, des images-miroirs de notre société. Elles expriment ce que nous sommes, maintenant, le Zeitgeist : l’esprit du temps.[1]

Citations gratuites
Le projet « Citations gratuites » était un jeu d’écriture basé sur le hasard qui a eu lieu à la Pavillon des Arts ainsi qu’à la Bibliothèque Champlain. (Le 26 novembre 2015 de 14 h à 15 h au Pavillon des Arts et le 10 décembre 2015 de 14 h à 16 h à l’entrée de la Bibliothèque Champlain). Les étudiants étaient invités dans un premier temps à choisir au hasard un de mes neuf livres de poésie. Ils devaient ensuite choisir une page du livre et finalement une strophe de cette page. L’extrait était retranscrit sur une carte de visite que je donnais à l’étudiant en lui suggérant de bien garder le papier dans son portefeuille comme un gage de succès pour la période des examens. Cet évènement-performance a eu lieu à deux reprises et m’a permis de rencontrer une centaine de personnes. Les strophes sélectionnées ont été utilisées pour reconstruire de nouveaux textes qui seront publiés sur mon blogue plus tard cette année.

Présentation – Le texte poétique
Le 16 novembre 2015
Le professeur Maurice Raymond m’a invité à faire une présentation dans la classe « LITT2403 – Le texte poétique ». La présentation, d’une heure et quart, était axée sur les rapports texte/image de mon livre « L’Esprit du temps / The Spirit of the Time ». J’ai lu des extraits du livre en plus de proposer une série de vidéo poèmes.

Addenda
Lors de ma résidence, deux évènements poétiques se sont ajoutés au calendrier.

Le 28 septembre 2015, je participais au spectacle « L’Acadie n’est pas une carte postale ». Cet hommage à Gérald Leblanc était présenté dans le cadre du Festival international de littérature à Montréal. Geneviève D’Ortun disait de ma présentation dans le webzine ASTHEURE : « La contribution originale de Daniel Dugas dans cet amalgame poétique vient quant à elle des montages audio-vidéo très réussis qui accompagnent ses lectures: les associations d’images proposées frappent l’imaginaire du public et fournissent à ses textes une nouvelle profondeur. »[2]

Enfin, le 12 décembre 2015, je participais au « 43 200 secondes » le marathon littéraire de la revue Ancrages.

Je remercie le Conseil des Arts du Nouveau-Brunswick et l’Université de Moncton pour cette opportunité.

Daniel H. Dugas
Le 1er février 2016

[1] Édition Prise de parole : L’esprit du temps / The Spirit of the Time http://www.prisedeparole.ca/titres-livre/?id=519
[2] Des voix de l’Acadie actuelle à l’Acadie n’est pas une carte postale : une décennie de mouvance poétique marquée par l’héritage de Gérald Leblanc – Geneviève D’Ortun : http://astheure.com/2015/11/27/des-voix-de-lacadie-actuelle-a-lacadie-nest-pas-une-carte-postale-une-decennie-de-mouvance-poetique-marquee-par-lheritage-de-gerald-leblanc-genevieve-d/

 

Nov 24, 2015
admin

Citations gratuites (2015)

citations-gratuites-wp

Flash-back
Alors que j’étais en résidence au Banff Center au début des années 1990, je me souviens d’avoir vu, dans un quartier Calgary, une enseigne qui disait FREE QUOTES. Après une année d’intensité créatrice, c’est la vie tout entière qui m’apparaissait comme un immense projet artistique. J’ai tout de suite pensé qu’il s’agissait de « citations gratuites ». Que les passants pouvaient, s’ils le voulaient, aller consulter le propriétaire de cet incroyable business pour se faire lire une citation d’un auteur ou d’un philosophe. En fait, l’enseigne appartenait à une compagnie d’assurance et les FREE QUOTES étaient en réalité des soumissions gratuites.

Retour au présent.
Dans le cadre de ma résidence d’écrivain à l’Université de Moncton, je me propose de réexaminer cette idée d’échange poétique. Je vais donc installer mon kiosque (une table et une enseigne avec les initiales ER – pas pour Emergency room ni pour Elizabeth Rex, mais plutôt pour Écrivain en Résidence) et inviter la population universitaire à venir me rencontrer et découvrir au hasard une phrase d’un de mes livres.

Le dialogue de ce petit jeu oulipien pourrait aller comme ça :

Moi (un peu comme un vendeur de hot-dogs dans un stade de baseball)
Est-ce que vous voulez une phrase gratuite?

Étudiant
(curieux)
Oui.

Moi
Choisissez un numéro de 1 à 8 (les 8 livres de poésie que j’ai publiés à ce jour)

Étudiant
7 (l’étudiant a choisi « Au large des objets perdus », 2011)

Moi
Choisissez maintenant une page de 1 à 86.

Étudiant
37

Moi
(je vais  donc à la page 37, compte les strophes et demande à l’étudiant)
Choisissez un numéro de 1 à 5

Étudiant
3

Moi
Voici votre phrase :

« la lumière entre
dans la caverne de mes pensées
les lanternes et les torches
dans les tunnels du sens »

Je retranscris la strophe sur une carte de visite que je donne à l’étudiant en lui suggérant de bien garder le papier dans son portefeuille comme un gage de succès pour la période des examens. J’en profite aussi pour annoncer ma conférence et le lancement de mon livre qui aura lieu le 3 décembre 2015.

________________________________________________

Pour plus d’information
Téléphone : (506) 858-4050

 

Sep 5, 2015
admin

Écrivain en résidence / Université de Moncton (2015)

Je serai écrivain en résidence au département d’études françaises de l’Université de Moncton du 8 septembre au 21 décembre 2015.

Cette résidence d’écrivain sera consacrée à « FORMATS » un projet d’écriture où l’architecture des formats d’images du cinéma et de la vidéo est utilisée comme outil de création.

Je serai à la disposition des professeurs et des étudiants, particulièrement en études françaises et des artistes qui fusionnent l’élément visuel avec le texte pour partager avec eux mon expérience d’écrivain/artiste.

Pour plus d’information :
Département d’études françaises
Téléphone : (506) 858-4050

 

V_MONCTON

Jan 23, 2014
admin

50/50/50 (2014)

circonstance-souvenir

Quatre de mes vidéos font partie de l’exposition 50/50/50. Les quatre vidéos (Évanescence, Glissement, Insomnie et Standard-de-vérité) font état d’un enregistrement, d’une conservation ou d’une restitution de la mémoire. Les images et les textes oscillent entre la présence et l’absence, entre le souvenir et l’oubli. Ce sont les mémoires précaires du dauphin du fleuve du Yangtze, du tigre de Tasmanie et du loup d’Hokkaido; les mémoires fragiles du processus de décoloration des diapositives Kodachrome, de la disparition des versions magnétiques et de l’obsolescence même des médias; les mémoires incertaines de l’inquiétude devant le temps qui ne cesse de serpenter dans l’immensité de l’espace ou encore les mémoires fardeaux des témoins.

50-50-50-600px

MONCTON, le 21 janvier 2014 – Du 29 janvier au 30 mars 2014, la Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen présentera 50//50//50, sans doute la plus importante exposition d’art acadien dans des conditions professionnelles. Cette manifestation se veut une célébration et une réflexion sur les 50 ans d’enseignement des arts visuels à l’Université de Moncton. En effet c’est en 1963 que Claude Roussel, à qui cette exposition est dédiée, dispensera les premiers cours académiques en la matière. Cette entreprise prendra une grande envergure avec la fondation en 1972 du Département des arts visuels dont sont issus les artistes qui font partie de la présente exposition.

Cette exposition d’une grande diversité s’étend sur plusieurs années, plusieurs médiums et plusieurs pratiques et se veut le reflet de l’effervescence d’un art d’ici en pleine mutation et qui a sans aucun doute, par sa présence et sa nouveauté marqué les 50 dernières années. Le commissaire Herménégilde Chiasson est d’avis que «les arts visuels constituent un témoignage unique et moderne du dynamisme de la culture qui lui sert de tremplin».

L’exposition sera mise en montre à partir du mercredi 29 janvier, mais le vernissage se tiendra le 19 février de 17 h à 19 h, date à laquelle sera aussi lancé le catalogue de l’exposition constitué d’une série de 50 cartes postales comportant la reproduction des 50 oeuvres, de l’information sur les artistes et l’essai du commissaire.

La Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen est située au 405 avenue de l’Université, dans l’édifice Clément-Cormier, sur le campus de l’Université de Moncton. Les visites sont gratuites et la galerie est ouverte de 13 h à 16 h 30 du mardi au vendredi et de 13 h à 16 h le samedi et le dimanche. Pour plus d’information, veuillez téléphoner au (506) 858-4088, écrire à galrc@umoncton.ca , ou encore, visitez le www.umoncton.ca/umcm-ga. Pour être tenu à jour des activités de la galerie, cliquez sur «J’aime» sur notre page Facebook.

Cette exposition est soutenue par le Programme de résidence d’artiste Casino Nouveau-Brunswick. La Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen de l’Université de Moncton est appuyée par le Ministère du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture du Nouveau-Brunswick.

-30-
Renseignements, images ou entrevues :

Herménégilde Chiasson, commissaire invité : barachoi@nb.sympatico.ca
Nisk Imbeault, directrice-conservatrice : (506) 858-4687 / nisk.imbeault@umoncton.ca
Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen : (506) 858-4088/ galrc@umoncton.ca

Moncton, January 21 2014 – From January 29 to March 30, the Louise-and-Reuben-Cohen Art Gallery will present an exhibition titled 50//50//50, arguably the most important exhibition of Acadian art in a professional context. The event is a celebration and a return on fifty years of visual art instruction at Université de Moncton. As of 1963, Claude Roussel, to whom this exhibition is dedicated, taught the first academic courses in this field. This endeavor eventually lead to the foundation of the Fine Arts department in 1972 where all of the artists presented in this exhibition have been instructed.

This varied exhibition will feature works from a wide range of eras, mediums and practices, and strives to reflect the effervescence of the ever-changing art in the region that has marked the last fifty years by its presence and innovation. The exhibition curator, Herménégilde Chiasson, states that ̎the visual arts are the reflection of the culture and the dynamism from which it emanates. ̎

50//50//50 will be presented as of January 29, but the opening and catalogue launch will be held on February 19, from 5 to 7 PM. The publication that will accompany the exhibition will feature fifty postcard-sized reproductions of the work, as well as information on the artists and the curator’s essay.

The Louise-and-Reuben-Cohen Art Gallery is located at 405 Université Avenue, in the Clément-Cormier building, on the Université de Moncton Campus. Admission is free and the Gallery is open from 1 pm to 4:30 pm, from Tuesday to Friday, and from 1 pm to 4 pm on Saturday and Sunday. For more information, please call (506) 858-4088, write to galrc@umoncton.ca, or go to www.umoncton.ca/umcm-ga. To receive activity updates from the Gallery, “like” us on our Facebook page.

This exhibition is supported by the Casino New Brunswick Artist-in-Residence Program. The Louise-and-Reuben-Cohen Art Gallery receives funding from the Department of Tourism, Heritage, and Culture of New Brunswick.

-30-

Information, images or interviews:
Herménégilde Chiasson, Guest Curator: barachoi@nb.sympatico.ca
Nisk Imbeault, Director-curator: (506) 858-4687 / nisk.imbeault@umoncton.ca
Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen: (506) 858-4088/ galrc@umoncton.ca

– See more at: http://daniel.basicbruegel.com/news/#sthash.n5PwA7TB.dpuf

Aug 2, 2012
admin

Lancement Moncton24 (2012)

La revue Ancrages a le plaisir de vous convier au lancement de son numéro spécial : LIBÉRÉ (E) SUR PAROLE et MONCTON24. Le lancement aura lieu le 4 août à la Boulangerie Grain de Folie, à Caraquet, à partir de 15 h 30 ! Le numéro sera également lancé à Moncton en septembre.

[mise en contexte|

LE 13 MARS 2010, le premier volet de Moncton24 s’est déroulé  sous un soleil étincelant et sous une lune splendide.

Moncton24 a été conçu comme un projet d’écriture à plusieurs voix, un projet polyfunique, qui visait à saisir l’esprit d’une ville ou la substance d’un espace : celui, à la fois matériel et symbolique, que nous habitons, qui nous habite. Cet événement  littéraire a regroupé 24 auteures et auteurs de langue française  et anglaise  qui se sont approprié un endroit de la ville et un temps de la journée (ou de la nuit) et ont écrit un texte sur cet espace et ce moment particulier. 24 auteurs en 24 heures pour recréer, sur un autre plan, la ville que nous habitons.

La contrainte des 24 heures a une longue histoire. Elle correspond à une journée dans  la vie, à une « révolution  de soleil »,  comme l’a écrit Aristote en parlant de la règle des trois unités du théâtre classique. Déjà en 1923, on inaugurait les 24 heures du Mans, la célèbre course automobile d’endurance, où des équipes de pilotes se relayaient jour et nuit sur une piste de 13,000 km. Plusieurs d’entre nous se rappellent peut-être de la série de grands livres illustrés The Day in the Life, qui a débuté en 1981 et où des photographes professionnels tentaient de saisir, en 24 heures, l’essence du coin de pays qui leur avait été assigné. On pourrait aussi rappeler les 24 heures de poésie de Sousse en Tunisie ou encore l’événement slam des 24 heures du mot de Liège.

Moncton 24 s’insère dans cette grande tradition où la mesure du temps encadre l’action des participants et quels moments merveilleux nous avons eu la chance de vivre ! Que ce soit dans un parc ou dans un café, Moncton s’est animée pour devenir un lieu magique de création littéraire.

Les photos de la journée d ‘écriture et de la soirée polyfunique sont disponibles sur flickr.com et sur google map sous la rubrique Moncton24

 

Apr 1, 2012
admin

Cathédrale L’Assomption (2012)

Une photo de la Cathédrale L’Assomption que j’ai prise lors de l’événement Moncton24 fait partie de La cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption : Monument de la Reconnaissance. Le livre est publié par la Chaire de recherche en études acadiennes.

Le lancement aura lieu le lundi 2 avril 2012 de 16 h 30 à 18 h 30 à la Chapelle Notre-Dame-d’Acadie à l’Université de Moncton, campus de Moncton.

Sep 30, 2011
admin

CKUM (2011)

Ha ! Ha ! Ha ! Le Téléjournal Acadie du 2 septembre 2011 soulignait les 40 ans de CKUM, la radio étudiante de l’Université de Moncton. Il y avait dans le reportage un clip où j’étais l’animateur de service ! Au début des années 80, j’ai eu la chance de travailler à la radio : une expérience passionnante !

 

Daniel H. Dugas

Artiste numérique, poète et musicien, Daniel H. Dugas a participé à des expositions individuelles et de groupe ainsi qu’à plusieurs festivals et événements de poésie en Amérique du Nord, en Europe, au Mexique et en Australie. Son treizième recueil de poésie « émoji, etc. » / « emoji, etc. » vient de paraître aux Éditions Basic Bruegel.

Daniel H. Dugas is a poet, musician, and videographer. He has participated in solo and group exhibitions as well as festivals and literary events in North America, Europe, Mexico, and Australia. His thirteenth book of poetry, 'émoji, etc.' / 'emoji, etc.' has been published by the Éditions Basic Bruegel Editions.

Date : Mars / March 2022
Genre : Poésie / Poetry
Français / English

émoji, etc. / emoji, etc.

Date: Mai / May 2022
Genre: Vidéopoésie/Videopoetry
Français/English

Fundy

Archives

Shapes

Follow Me on Pinterest