Dec 11, 2021
admin

Émoji, etc. + emoji, etc. (2021)

Voici les couvertures de mon prochain livre : « émoji, etc. », et « emoji, etc. ». Il s’agit d’une œuvre à deux visages, un en français, l’autre en anglais, qui se croisent et se complètent. Les livres devraient sortir au mois de janvier 2022. À bientôt !

Soon!
Coming out in January 2022, here are the covers from my next publication ‘emoji, etc.’, and ‘émoji, etc.’. In this two-part work; one in English, one in French, the texts intersect and complement each other.

May 6, 2022
admin

Acadie Nouvelle (2022)

Merci, Sylvie Mousseau, pour cette revue de presse !

« Fundy » sera lancé le 20 mai au Centre culturel Aberdeen. Laura Ritchie, la directrice de la galerie d’art de Mount Saint Vincent University, où l’exposition « Fundy » a eu lieu, sera présente ! Plus de détails prochainement !

Thank you, Sylvie Mousseau, for this press review!

‘Fundy’ will be launched on May 20th at the Aberdeen Cultural Centre. Laura Ritchie, the Director of the Mount Saint Vincent University Art Gallery, where the ‘Fundy’ exhibition took place, will be in attendance! More information soon!

Link to larger image

Apr 29, 2022
admin

Adieu Twitter. (2022)

Je suis triste d’avoir supprimé mon compte Twitter. J’étais sur la plateforme depuis 2009 et j’aimais beaucoup le format. Je me sens un peu orphelin ce soir, mais la venue d’Elon Musk a changé la donne. Plusieurs ont décidé de rester sur Twitter malgré la prise de contrôle, quelques-uns ont même déclaré qu’en restant ils résistaient à l’oppresseur. De mon côté, je pense que la venue d’un tel personnage, d’un égocentrisme qui rivalise avec celui de Trump, est dangereuse. Twitter est maintenant le jouet privé d’un grand malade et je ne veux en aucun cas m’associer et encourager ses lubies. D’autre part, c’était vraiment facile et très rapide d’effacer 13 ans de gazouillis.

I am sad to have deleted my Twitter account. I was on the platform since 2009 and I really liked the format. I feel orphaned tonight, but Elon Musk’s arrival changed the game. Many have decided to stay on Twitter despite the takeover. Some have cited that by staying, they are poised to participate in a kind of resistance to the oppressor. For my part, I think that the arrival of such a character, with an egocentricity that rivals Trump’s, is dangerous. Twitter is now the private plaything of a madman, and I don’t want to be associated with or encourage his whims in any way. On the other hand, it was really easy and quick to erase 13 years of tweets.

Feb 7, 2022
admin

ABC: Art, Biodiversity and Condos (2022)

A recent article in the Toronto Star about a new mural installed in front of a luxury condo prompted me to reflect on art and biodiversity. My first reaction:

 

I admit I should have said celebrating instead of enhancing. I reread the article trying to make sense of it all, to remain open minded, and I tried to understand the motivations of both the artist and the developers. I cannot.

If biodiversity is the quality or state of having a large number of plant and animal species in an area, any new buildings that use that specific area, have direct impacts in terms of destruction of habitats and more subtle effects on biodiversity such as disturbance and fragmentation.[1]

There are many problems with the placement of this artwork. First, biodiversity and luxury condos don’t go hand in hand. There is a disjunction between the two even if the developers would like us to think otherwise. If biodiversity is for everyone, luxury condos are not. Moreover, there is a direct link between the loss of biodiversity and economic inequalities.[2] In other words, economic inequality predicts biodiversity loss. [3] I don’t know if a mural on the shady side of the building might remind us of flourishing biodiversity, or is it more likely a memento mori for it. Are we supposed to consider the biodiversity of Lake Ontario and its waterfront parks before or after the mural was put up?

The artist tells us that she was thinking of horizons, the way light reflects on water at different times of day and season. It’s too bad that the mural is facing the highway. The ones who have lakeside view apartments, would be more in tune to this than the ones who gaze inland. For those driving by, in the shadow of the building, it might be a wishful reminder that everything is excellent.

On the bright side, I am happy to read that the panels are recyclable, but it is a quality that remains obscure when we talk about permanent sculpture.

New condo celebrates lakefront biodiversity with 120-metre mural along the Gardiner (February 2, 2022)

 

[1] http://www.businessandbiodiversity.org/construction.html

[2] https://www.mcgill.ca/newsroom/channels/news/biodiversity-loss-linked-economic-inequality-worldwide-25398

[3] https://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0000444

 

Mirabella Luxury Condominiums


 


February 7, 2022


February 8, 2022

 

 

Feb 4, 2022
admin

162 hospitalisations (2022)

En lisant le titre de la nouvelle « 162 hospitalisations mardi au N.-B., mais le sommet n’est pas encore atteint », j’ai tout de suite compris l’épuisement et le découragement de la travailleuse de la santé qu’on nous montre dans la photo qui illustre la nouvelle. Elle regarde par la fenêtre comme pour y voir une issue de secours, une lumière qui se pointerait à l’horizon. Je l’imagine au Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont ou à l’Hôpital de Moncton. Pour un instant, j’ai partagé avec elle la difficulté actuelle, mais en regardant la légende sous l’image j’ai remarqué que c’était une photographie de l’agence Getty Images.

Ce découragement n’est donc pas le réel découragement éprouvé par les travailleurs de la santé du Nouveau-Brunswick, il s’agit d’un archétype de l’épuisement; une représentation qui est à vendre et qui a été achetée. L’image a peut-être été faite avant la COVID, qui sait, et la personne en uniforme médical n’a possiblement aucun lien avec le domaine de la santé. Son stéthoscope pourrait n’être qu’un accessoire. Nous ne savons rien de cette femme et des conditions qui ont entouré la production de l’image dans laquelle elle figure. On nous la présente comme faisant partie intégrante de l’information, et elle nous parle. C’est une mise en scène pour augmenter ce que nous pourrions ressentir, pour exacerber le lien émotionnel que nous pourrions développer avec la nouvelle. L’empathie que j’avais ressentie pour cette travailleuse n’était qu’une illusion, et ce simulacre ainsi attaché à la crise sanitaire (qui elle est bien réelle) est dommageable pour la nouvelle, je pense.

Radio-Canada
le 1 février 2022
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1858919/hospitalisations-nb-sommet-pic-morts-fevrier

Dec 12, 2021
admin

Fundy – closing soon (2021)

Our Fundy exhibition at the MSVU Art Gallery is moving into its last week with the closing coming up on Friday, December 17. Here are a few installation photos and the link to our Radio-Canada Nova Scotia interview with Caroline Lévesque.

Notre exposition Fundy se poursuit à la galerie d’art de l’Université Mount Saint Vincent jusqu’au vendredi 17 décembre. Voici quelques photos de l’installation et le lien vers notre interview avec Caroline Lévesque de Radio Canada Nouvelle-Écosse.

Nov 17, 2021
admin

Everglades in Saint John, NB (2021)

Today we had the pleasure of presenting a virtual talk on the Everglades at the University of New Brunswick in Saint John. We were invited to speak through the Lorenzo Society and Eric Weissman’s Introduction to Visual Sociology class. Thanks to Andrea Kikuchi, Coordinator-Faculty of Arts, the Lorenzo Society UNB Saint John, Eric, and the students!





Nov 14, 2021
admin

FUNDY at MSVUAG (2021)

We are (Daniel H. Dugas, Valerie LeBlanc) very excited to announce the Mount Saint Vincent Art Gallery re-opening today, November 13. Our exhibition Fundy is ready for your eyes and ears!

Nov 6, 2021
admin

Conférence des parties (2021)

La Conférence de Glasgow de 2021 sur les changements climatiques, ou COP26, se déroule présentement dans la métropole écossaise. COP est un acronyme formé des initiales de Conference of the Parties, un terme qui désigne l’organe de décision responsable du suivi et de l’examen de la mise en œuvre de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques.

C’est en regardant le site de la Conférence des parties et en revoyant passer mentalement quelques-uns des faits saillants de ses rendez-vous annuels que ce poème a pris forme.

Conférence des parties [1]

Nothing has changed from previous years really. The leaders will say ‘we’ll do this and we’ll do this, and we will put our forces together and achieve this’, and then they will do nothing.
Greta Thunberg

écologie sympathie
nécromancie des feuilles mortes

on nous assomme de vœux pieux
de miroitements désincarnés
le feu au cul

Berlin, poudre de perlimpinpin
Genève, mièvre
Kyoto, désastre annoncé

écologie apologie
énergie zéro calorie
comme le coca-cola
le feu au cul

Buenos Aires, envolé comme le reste
Bonn, à rien
La Haye, aie !

écologie effigie
dents de scie
engagements sans suites
braisiers de joies atténuées

Marrakech, kitsch
New Delhi-catessen
Milan, mal an

écologie thaumaturgie
guérie par l’hybridité, l’électricité,
qu’arrivera-t-il quand tout le cobalt aura été miné ?

Buenos Aires, encore des voltiges
Montréal, couche d’ozone
Nairobi, débranchement, ascension des touristes climatique [2]

écologie symptomatologie
une présence
une irrégularité
et puis quoi encore ?

les trajectoires de nos vies
s’étirent en condensation
dans le ciel de nos actes

Bali, baba
Poznań, connu, reconnu, disparu
Copenhague, sans obligation

écologie tétralogie
trois tragédies et un drame satyrique

Cancún, une avancée majeure, assez modeste
Durban, déclaration d’intention
Doha, des réparations pour le sud, peut-être

écologie tautologie
aller-retour
rengaine
radotage

Varsovie, des groupes d’écologistes quittent les négociations
Lima, un beau logo
Paris, un autre beau logo,
où la tour Eiffel incrustée dans une feuille oblongue
donne à penser que l’industrialisation sauvera les meubles

écologie allergie
inflammation
condition auto-immune

Marrakech, on a dessiné sur un globe le visage d’un smiley [3]
Bonn, à tout faire
Katowice, la conférence s’est achevée sur le sentiment mitigé
d’avoir sauvé le processus multilatéral, mais sabordé les ambitions
en termes de lutte contre le réchauffement [4]

écologie d’infinis

l’espoir microparticule
danse dans le cosmos
de notre volonté

il ressemble au soleil
qui ne doit jamais
être observé directement

Madrid, les décisions prises durant la COP25
sont globalement jugées très en deçà des attentes [5]
Glasgow, le feu au cul

écologie allégie
clopin-clopant, tant de si

le tout
qu’on avait cru un jour
plus grand que la somme de ses parties
se dissout comme de l’encre
dans l’eau bouillante

les nuages légers
tourbillonnent dans tous les sens

Le 2 novembre 2021
Daniel H. Dugas

 

 

 

 

 

 

[1] Conference of the Parties (COP)

https://unfccc.int/process/bodies/supreme-bodies/conference-of-the-parties-cop?page=%2C%2C%2C1%2C%2C%2C%2C%2C%2C%2C%2C0%2C0

[2] 2006 United Nations Climate Change Conference

https://en.wikipedia.org/wiki/2006_United_Nations_Climate_Change_Conference

[3] ‘The eyes of the world are upon us,’ chair of UN conference says as new round of climate talks opens

https://www.un.org/sustainabledevelopment/blog/2016/11/the-eyes-of-the-world-are-upon-us-

chair-of-un-conference-says-as-new-round-of-climate-talks-opens/

[4] Négociations. La COP24 sauve la diplomatie mais pas le climat

https://www.humanite.fr/negociations-la-cop24-sauve-la-diplomatie-mais-pas-le-climat-665218

[5] “Désastreux”, “angoissant”, “du jamais vu” : l’échec de la COP25 après deux semaines de (vaines) négociations

https://www.franceinter.fr/environnement/desastreux-angoissant-du-jamais-vu-l-echec-de-la-cop25-apres-deux-semaines-de-vaines-negociations

Oct 22, 2021
admin

Couverture du rapport annuel (2021)

La joie de voir une de nos œuvres sur la couverture du rapport annuel de l’AAAPNB (dont l’AGA a lieu la semaine prochaine). L’œuvre fait partie de notre exposition FUNDY qui se tiendra du 13 novembre au 17 décembre 2021 à la galerie d’art de l’Université Mount Saint Vincent, à Halifax, en Nouvelle-Écosse.

The joy of seeing one of our works on the cover of the AAAPNB’s annual report (whose AGM is next week). The work is part of our FUNDY exhibition which runs from November 13 to December 17, 2021, at the Mount Saint Vincent University Art Gallery, Halifax, NS.

Pages:1234567...45»

Daniel H. Dugas

Artiste numérique, poète et musicien, Daniel H. Dugas a participé à des expositions individuelles et de groupe ainsi qu’à plusieurs festivals et événements de poésie en Amérique du Nord, en Europe, au Mexique et en Australie. Videopoésie / Videopoetry, coécrit avec Valerie LeBlanc, vient de paraître aux éditions Small Walker Press.

Daniel H. Dugas is a poet, musician, and videographer. He has participated in solo and group exhibitions as well as festivals and literary events in North America, Europe, Mexico, and Australia. His eleventh book of poetry, co-written with Valerie LeBlanc, Videopoésie / Videopoetry has just been published by the Small Walker Press.

Date: April 2020
Genre: Vidéopoésie/Videopoetry
Français/English

Videopoetry / Vidéopoésie

Small Walker Press

Archives

Shapes

Follow Me on Pinterest